Médias

Les communications de la Fondation de Nant

La Fondation de Nant En bref

La Fondation de Nant – Secteur psychiatrique de l’Est vaudois – est un réseau de soins psychiatriques. Elle assume une mission de santé publique à la demande de l’Etat de Vaud. Ses services de soins sont ouverts à tous, enfants, adolescents, adultes et personnes âgées habitant les districts d’Aigle, de Lavaux-Oron et de Riviera-Pays-d’Enhaut. Elle dispense des soins de santé mentale pour une population de 192’000 habitants (Service cantonal de recherche et d’information statistiques – SCRIS 2017). Ses missions englobent l’urgence psychiatrique, la psychiatrie ambulatoire, intermédiaire, hospitalière et la formation des professionnels en santé mentale. Son action de base consiste à soigner par une relation thérapeutique personnalisée les patients confrontés aux problèmes psychiques qui bouleversent leur vie. Plus de 5’000 patients (chiffres 2017) y sont traités par année, ce qui correspond à un peu plus de 2% de la population résidente. Les deux tiers des patients sont suivis dans des unités ambulatoires, un tiers concerne les patients hospitalisés. La Fondation de Nant emploie quelque 440 personnes, soit 295 EPT (Equivalent Plein Temps). L’institution est affiliée à la Fédération des Hôpitaux Vaudois (FHV), organe faîtier des hôpitaux régionaux vaudois reconnus d’intérêt public. La Fondation de Nant est également membre du Réseau Santé Haut-Léman et de l’Association vaudoise des organisations privées pour personnes en difficulté (AVOP).

Nos Communiqués de presse

2019.09.09 - LA FONDATION DE NANT INAUGURE UN NOUVEAU BÂTIMENT AU CENTRE DE VEVEY ET S’INSTALLE À L’ESPACE SANTE RENNAZ. PORTES OUVERTES LE 21 SEPTEMBRE

L’année 2019 est marquée par d’importants développements pour la Fondation de Nant, responsable de l’ensemble des soins psychiatriques publics pour l’Est vaudois. Actuellement sur 10 emplacements, l’institution ouvre deux nouveaux sites en octobre et novembre 2019. Le premier sera à l’Espace Santé Rennaz aux côtés de l’Hôpital Riviera Chablais et le deuxième en ville de Vevey. Son offre en soins se verra redéployée. La Fondation de Nant sera présente aux portes-ouvertes de l’Espace Santé Rennaz. Son stand permettra au grand public et aux partenaires du réseau sanitaire de découvrir son nouveau dispositif de soins.

Après une réorganisation fonctionnelle adoptée en fin d’année 2016, la Fondation de Nant prépare activement son déploiement géographique. « Les deux sont étroitement liés » explique Christian Moeckli, Directeur général. « Nos activités ont été organisées de manière à regrouper au maximum nos services tout en assurant une présence de terrain sur l’ensemble de l’Est vaudois ».

LE DÉFI D’UNE VASTE COUVERTURE GÉOGRAPHIQUE
Ayant pour mandat d’assurer les soins du Lavaux au Chablais en passant par la Riviera et jusqu’au Pays d’Enhaut, la Fondation de Nant est accessible à l’ensemble de la population concernée. « Nous allons rassembler certaines unités d’un même service sur un seul lieu tout en conservant une présence dans la plupart des villes du secteur » poursuit le Directeur. Cette présence passera par des unités spécialisées, des consultations pour des catégories de population spécifiques comme les enfants et adolescents, les personnes âgées, les patients chroniques ou souffrant d’addictions ou encore par des sites de consultations pour tous les âges dans le nouveau bâtiment de l’Espace Santé Rennaz, à Aigle et à Château d’Oex.

AU CŒUR DU DISPOSITIF DE RÉPONSE À L’URGENCE
La Fondation de Nant verra son dispositif d’urgence renforcé à Rennaz. Son unité Soins psychiatriques Accueil, Urgence Liaison était déployée sur les différents hôpitaux du territoire. Dans le cadre du déménagement à Rennaz, la Fondation de Nant s’occupera des urgences psychiatriques pour l’ensemble des patients de l’HRC. Elle accueillera dès le 6 novembre des patients au sein même des urgences en plus des consultations dans ses nouveaux locaux de l’Espace Santé Rennaz. Les consultations ambulatoires pour enfants, adolescents, adultes et Personnes âgées du Centre du Grand-Chêne à Aigle, se feront à Rennaz dès le 8 octobre. Une présence plus restreinte sous la forme d’une antenne régionale sera maintenue en ville d’Aigle en plus du site de l’Unité de traitement des addictions. Ce dispositif se conjugue avec l’action sur le lieu de vie des patients, par le biais des équipes mobiles.

PÔLE DE COMPÉTENCES EN PSYCHIATRIE COMMUNAUTAIRE
À l’exception de l’équipe mobile dédiée et de l’Unité de traitement des addictions, l’ensemble des soins communautaires ambulatoires de la Riviera quittent Montreux et Clarens pour être regroupées début novembre dans le nouveau bâtiment que la Fondation de Nant construit à la Rue des Communaux, à Vevey.

INVITATION À DES PORTES OUVERTES
La Fondation invite ses partenaires, médecins installés et le grand public à venir à sa rencontre à l’occasion des portes ouvertes de l’Espace Santé Rennaz le 21 septembre de 10h à 16h. Ce sera l’occasion pour les collaborateurs de la Fondation de Nant de présenter son dispositif de soins, mais aussi plus généralement de discuter des enjeux de la santé mentale.

2019.08.09 FONDATION DE NANT : NOMINATION DU NOUVEAU DIRECTEUR MEDICAL ET DU MEDECIN CHEF DU SERVICE DE PSYCHIATRIE ET PSYCHOTHERAPIE DE LA PERSONNE ÂGEE

La Fondation de Nant a le plaisir d’annoncer la nomination de son nouveau Directeur médical le Professeur Philippe Rey-Bellet et de son nouveau Médecin chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie de la Personne Âgée Dr Mazen Almesber. Actuel Médecin chef du département de psychiatrie adulte communautaire et forensique du Centre Neuchâtelois de Psychiatrie (CNP) Pr Rey-Bellet entrera en fonction au début 2020. Dr Mazen Almesber débutera le 1er novembre, quittant ses fonctions de Médecin hospitalier au CHUV. Ces nominations interviennent à un moment-clé de redéploiement du dispositif de soins consécutif à l’ouverture des facilités de la Fondation de Nant à l’Espace Santé Rennaz et à la Rue des Communaux à Vevey.

Corsier-sur-Vevey, le 14 août 2019 – Le Professeur Philippe Rey-Bellet est nommé Directeur médical de la Fondation de Nant. Sa candidature a été retenue par la Commission de recrutement, composée de membres du Conseil de fondation, de la Direction générale et de différents acteurs du réseau sanitaire de l’Est vaudois. Actuel Médecin chef du département de psychiatrie adulte communautaire et forensique du Centre Neuchâtelois de Psychiatrie (CNP), il a occupé diverses fonctions de cadre institutionnel dont le poste de médecin chef du pôle de psychiatrie et psychothérapie du Valais romand.
Il est Directeur de la formation universitaire continue en psychothérapie psychanalytique de l’Université de Genève et Professeur titulaire à la Faculté de médecine, Université de Genève depuis 2018. Il a accompli une grande partie de sa carrière à l’hôpital psychiatrique de Belle-Idée et dans les institutions psychiatriques des HUG, assumant d’importantes responsabilités cliniques et didactiques, et dirigeant des recherches principalement sur la contrainte en psychiatrie.
Ses enseignements portent sur des sujets tels que le traitement psychiatrique intégré, les mesures de contrainte en psychiatrie, la clinique de la psychose débutante, le traitement de la schizophrénie, l’approche familiale des psychoses débutantes, la psychothérapie des troubles psychotiques, les traitements psychosociaux des psychoses chroniques ou encore la psychothérapie psychanalytique.
Il prendra ses fonctions à la Fondation au terme de son contrat au CNP en début 2020.

Nomination du Médecin chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie de la Personne Âgée
Le Dr Mazen Almesber est nommé au poste de Médecin chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie de la Personne Âgée. Il est actuellement Médecin hospitalier au Service universitaire de psychiatrie de l’Âge avancé du Département psychiatrique du CHUV où il a été amené à travailler dans toutes les structures (hôpital, équipe mobile, liaison et supervision des équipes en EMS, consultation, hôpital de jour).
Sa candidature s’est distinguée par le grand intérêt qu’il porte à la formation et à l’enseignement avec différents modules enseignés au CEPUSPP (Centre d’Enseignement Post-Universitaire pour la Spécialisation en Psychiatrie et Psychothérapie) ou dans le cadre du Master en psychothérapie psychanalytique UNIL-UNIGE. Il est engagé dans des modules de formation à la psychothérapie psychanalytique. Il est également Président de l’ARPAG (Association romande pour la psychothérapie analytique de groupe).
Il débutera ses activités au 1er novembre 2019

Redéploiement géographique
Leurs entrées en fonction respectives interviendront à un moment clé où se met en œuvre un redéploiement du dispositif de soins de la Fondation, en lien avec l’ouverture cet automne de ses nouvelles facilités de l’Espace Santé Rennaz et de la Rue des Communaux à Vevey. Ce dispositif fera l’objet d’une communication ultérieure.

2019.07.01 NOMINATION DE DEUX INFIRMIERS CHEF DE SERVICE

La Fondation de Nant a le plaisir d’annoncer la nomination de deux nouveaux Infirmiers chefs de service. Michel Miazza, jusqu’ici Infirmier chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Générale reprend le poste d’Infirmier chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Communautaire. Son poste laissé vacant est repris par Adrien Utz, Infirmier chef de l’unité de soins Joran au sein de l’Hôpital psychiatrique. Ces nominations interviennent dans le contexte d’un redéploiement des consultations ambulatoires adultes.

Corsier-sur-Vevey, le 1er juillet 2019 – Michel Miazza, actif en qualité d’Infirmier chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Générale reprend le poste d’Infirmier chef du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Communautaire. Son parcours s’est caractérisé par une implication à tous les échelons de l’organisation de la psychiatrie adulte de la Fondation de Nant. C’est également un clinicien et un formateur confirmé et on lui doit un certain nombre de publications, par exemple sur les concepts psychanalytiques à l’usage des soins, l’enveloppement thérapeutique ou encore le travail de milieu. Il est au bénéfice d’une formation universitaire en management.

Son poste est repris par Adrien Utz, Infirmier chef de l’Unité hospitalières de soins Joran. L’unité Joran est une des quatre unités hospitalières adultes de la Fondation de Nant. M. Utz est également un clinicien expérimenté et il est membre de la Commission cantonale de révision des pratiques cliniques (CCRPC) en collaboration avec le département psychiatrique du CHUV. On lui doit bon nombre de publications sur des thématiques aussi variées que la subjectivation, la compassion, la fonction de la parole ou encore au sujet de la collaboration entre soignants et policiers dans l’hospitalisation psychiatrique. Comme son collègue, il est au bénéfice d’une formation universitaire en management.

Redéploiement des consultations ambulatoires adultes
Ces nominations interviennent à un moment clé où se dessine une réorganisation des consultations ambulatoires au sein des services adultes. Les activités du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Générale vont s’orienter plus fortement vers l’urgence, la crise et l’aigu alors que celles du Service de Psychiatrie et Psychothérapie Communautaire vont s’étoffer pour accueillir plus largement les consultations sur la Riviera et le Chablais.

2019.01.23 LA FONDATION DE NANT PUBLIE UN OUVRAGE HISTORIQUE A L’OCCASION DE SES 75 ANS

L’année 2018 a marqué les 75 ans de La Fondation de Nant. Son Directeur des soins, Raymond Panchaud, a saisi cette occasion pour exploiter un riche matériel composé de documents d’archives historiques et d’interviews avec les enfants des fondateurs. Il en a tiré un ouvrage : Nant – 75 ans de psychiatrie dissidente. Il relate « l’aventure » qui a fait passer l’institution d’une communauté thérapeutique laissant une grande place à la foi à l’actuelle entité privée, responsable de l’ensemble des soins psychiatriques publics pour l’Est vaudois avec près de 500 collaborateurs répartis sur 10 sites.

Les fondateurs, ou plutôt fondatrices, quatre femmes et un homme, heurtés par les conditions de traitement asilaires pratiquées avec les personnes nécessitant des soins psychiques et animés par leur foi, décident de fonder une maison d’accueil, sans expérience préalable, mais en faisant « confiance au Dieu Tout-Puissant ». Ils vendent tous leurs biens en vue d’acquérir la maison des Genévriers puis l’Etoile du Matin et accueillir leurs premiers patients. Les Genévriers seront plus tard cédés à la Fondation Eben-Hézer pour acheter la propriété de Nant, de plus grande dimension et à même d’abriter des activités en plein développement. Les soins psychiatriques y seront prodigués avec une approche humaniste dans un esprit ouvert et communautaire. L’appui de médecins psychiatres alors très rares dans la région se fera tout d’abord par l’entremise de visites de médecins installés, l’activité quotidienne étant assurée par le corps infirmier et autres soignants.

Binômes médico-infirmiers
La forte implication du corps infirmier imprègne durablement l’institution qui aujourd’hui encore repose largement sur une pratique et une vision partagée entre psychiatres et autres professions soignantes. Jusque dans les années 50, la maison qui opère sur deux sites à Jongny et St-Légier recevra essentiellement des patients à la recherche d’une cure et qui vienne alors de loin, parfois même de l’étranger.

Constitution de la fondation
L’institution sera constituée en fondation en 1961. L’année suivante, elle intègre le Groupement des hôpitaux régionaux vaudois, en qualité de seul hôpital psychiatrique. En 1968, débute l’étroite collaboration public-privé en matière de soins publiques. En effet, par convention avec l’Etat, Nant devient l’hôpital psychiatrique de secteur Est, les trois autres secteurs psychiatriques étant publics. Dès 1985, le Service de la santé publique proposera également à Nant de reprendre l’ensemble des soins psychiatriques ambulatoires et la fondation devient le secteur psychiatrique de l’Est vaudois, une forme assez unique de privatisation des soins publics, même si cela se fait au profit d’une fondation sans but lucratif.

Pourquoi une psychiatrie dissidente ?
Comme le décrit très bien l’historienne Aude Fauvel de l’Institut des humanités en médecine dans sa préface, tout a débuté avec le souhait de proposer une prise en charge des « aliénés », à contre-courant des recommandations officielles, basée sur la relation et un rapport égalitaire. Plus tard, cela sera en profilant des femmes comme la Docteure Isabelle de Seret, qui sera première Responsable médicale dans les années 1950 ou en donnant une place centrale à la relation thérapeutique dans les années 1970, approche qui prévaut encore aujourd’hui.

À l’heure actuelle, la Fondation de Nant déploie ses activités sur 8 sites et collabore étroitement avec le Service de la santé publique et le Département psychiatrique du CHUV. Dès cet été, deux sites supplémentaires s’ouvriront. À l’Espace Santé Rennaz, aux côtés de l’Hôpital Riviera Chablais pour le compte duquel la Fondation de Nant organise les activités de liaison psychiatrique et dans un nouveau bâtiment en construction à la Rue des Communaux de Vevey. Dans ce contexte, parler de psychiatrie dissidente parait incongru. Selon Raymond Panchaud, Directeur des soins et auteur de l’ouvrage, « psychiatrie dissidente est un clin d’œil aux fondateurs qui faisaient partie de l’Eglise dissidente, qui souhaitaient rester autonomes, et, actuellement, la Fondation de nant est la seule institution psychiatrique privée d’intérêt public en Romandie. »

POUR TOUT RENSEIGNEMENT
Raymond Panchaud, Directeur des soins, 021 965 70 13, raymond.panchaud@nant.ch

2018.05.30 L’EQUILIBRE EN MOUVEMENT : DEUX JOURS DE FESTIVITES POUR LES 75 ANS DE LA FONDATION DE NANT

– La Fondation de Nant célèbre son 75e anniversaire par deux jours de festivités les 20 et 21 juin à Vevey.
– L’artiste contemporain Johann le Guillerm propose en première nationale la performance architecturale monumentale La Transumante. Cette structure de près de 200m2 de superficie et 4m de haut opérera ses mutations au bord du lac et dans la Salle del Castillo.
– Le psychiatre François Ansermet donnera une grande conférence sur le thème S’inventer demain, la santé mentale au défi.
– Les ateliers Architextures de l’artiste seront ouverts aux plus jeunes.
– Entrée libre.

Corsier-sur-Vevey le 29 mai 2018 – Afin de célébrer ses 75 ans, la Fondation de Nant propose un programme inédit les 20 et 21 juin sur le thème L’équilibre en mouvement.

La Transumante, entre solidité et fragilité
Le 20 juin de 12h à 18h, le bord du lac de Vevey s’ouvrira à un spectacle unique pour la première fois en Suisse. La performance architecturale monumentale La Transumante de Johann Le Guillerm effectuera sa mue le long du Quai Perdonnet, depuis l’Alimentarium jusqu’à la Place du Marché de Vevey. Un parcours ad hoc a été imaginé par cet artiste contemporain aux multiples récompenses. On verra La Transumante escalader les rochers du bord de l’eau, se faufiler entre les arbres et chevaucher les bancs publics. Ce projet développé pour la première fois sur la Place du Panthéon à Paris en 2014 dans le cadre de Nuit Blanche se construit et se déconstruit sans forme prédéfinie. La Transumante peut atteindre 200m2 au sol et grimper jusqu’à quatre mètres de haut sans aucune fixation. L’œuvre tient assemblée par la pression des carrelets de bois les uns contre les autres dans des maillages complexes. On pourra observer La Transumante immobile devant la Salle del Castillo la soirée du 20 juin et pendant la journée du 21 juin.

Grande soirée du jubilaire
Le 21 juin à partir de 18h s’ouvrira la Grande Soirée du jubilaire à la Salle del Castillo. La Transumante y proposera une deuxième performance en traversant la Salle del Castillo elle-même en préambule à la conférence du Professeur François Ansermet : « S’inventer demain, la santé mental au défi ». Cette coexistence inédite suggère un parallélisme inattendu et en même temps évident, entre l’équilibre physique et psychique. Invité d’honneur de cette soirée du jubilaire, le Prof. François Ansermet, psychanalyste, ancien directeur du Département universitaire de psychiatrie à l’Université de Genève et ancien chef du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), questionnera le déterminisme qui prévaut en matière d’affections mentales. Son exposé ouvrira les pistes sur le rôle de la psychiatrie comme garant d’un devenir ouvert au-delà de la souffrance qu’impliquent les troubles psychiques, tels que dépressions sévères, troubles de la personnalité, angoisses paralysantes ou traumatismes de la vie.

Ateliers Architextures
Les ateliers Architextures seront proposés en médiation culturelle par Johann Le Guillerm et sa troupe. Dédiés aux enfants dès 10 ans et aux adultes, ils permettront de s’essayer à la création de structures architecturales composées de carrelets de bois sous l’accompagnement d’animateurs spécialisés.
POUR TOUT RENSEIGNEMENT
Lysander Jessenberger, Responsable de la communication, 021 965 70 58, lysander.jessenberger@nant.ch

Plus d’informations sur www.nant.ch/75ans

2018.05.17 LA FONDATION DE NANT PRESENTE SON PLAN D'ACTION STRATEGIQUE 2018-2022

La Fondation de Nant présente son Plan d’action stratégique pour la période 2018-2022. Cette période charnière verra l’institution investir l’Espace Santé Rennaz, aux côtés de son partenaire l’Hôpital Riviera Chablais, ainsi qu’un nouveau bâtiment actuellement en construction à la Rue des Communaux à Vevey. Ce déploiement géographique s’inscrit dans la continuité de l’action de la Fondation de Nant : offrir à proximité un soutien thérapeutique personnalisé de haute qualité à toute la population de l’Est vaudois.

Les lignes directrices de l’activité de la Fondation pour ces prochaines années son circonscrites dans son Plan d’action stratégique 2018-2022 qui vient d’être présenté en préambule aux festivités du 75ème anniversaire de la Fondation qui seront annoncées prochainement. Ce plan est destiné à guider le développement de l’offre de proximité de la Fondation, tout en consolidant le dispositif de soins récemment réorganisé en cinq services. Trois axes ont été identifiés, Développer les prestations, Consolider la structure organisationnelle et Dialoguer avec les partenaires et le public. Ces axes se déclinent en 8 options stratégiques et quelque 34 projets institutionnels.

1. Développer les prestations
Aujourd’hui, la Fondation de Nant déploie ses activités sur 8 sites. Dès 2019, deux sites supplémentaires s’ouvriront, à l’Espace Santé Rennaz, aux côtés de l’Hôpital Riviera Chablais pour le compte duquel la Fondation de Nant organise les activités de liaison psychiatrique et dans un nouveau bâtiment en construction à la Rue des Communaux de Vevey. « Ces composantes foncières s’intègrent dans une réorganisation de notre offre en soins. Pour donner un exemple, le catalogue de prestations et la trajectoire des patients au sein de l’institution seront revues afin d’encore améliorer la qualité et la réponse de notre dispositif aux besoins de la population» explique Alessandra Canuto, Directrice médicale. « La mission de certaines unités en lien avec une évolution du paysage sanitaire seront également réévaluées » poursuit-elle. En effet, le vieillissement de la population ou encore une augmentation de la population dite vulnérable sollicite fortement certaines d’entre elles.

2. Consolider la structure organisationnelle
« Le redéploiement géographique, mais aussi la récente réorganisation du dispositif sanitaire en cinq services distincts entraînent de nouvelles collaborations et la refonte des projets de service » poursuit Raymond Panchaud, Directeur des soins, « les 18 mois de recul depuis la création des services permettent de visualiser quelles adaptations peuvent être apportées ». Par ailleurs, la pression financière rend indispensable une augmentation de la productivité des prestations ambulatoires, de manière à pouvoir garantir un large spectre de prestations au service de la population de l’Est vaudois. « Notre déficit d’exploitation s’est élevé à 700’000 francs en 2017 » dévoile Christian Moeckli, Directeur général. « Nous avons pu pratiquement le couvrir par des revenus extraordinaires, mais sur la durée nous ne voulons et ne pouvons pas nous permettre de tels écarts ».
Pour ce qui relève des Ressources humaines, un travail de renforcement de l’attractivité de l’institution a été entrepris. Au-delà des différentes prestations offertes par l’institution, Christian Moeckli relève l’intense programme de formations offertes par la Fondation de Nant à l’interne comme à l’externe. « Nous avons une politique de formation proactive à l’intention de nos collaborateurs, médecins assistants, chefs de cliniques et infirmiers en formation » développe M. Moeckli. « C’est également valable pour ce qui relève de la formation continue et de la spécialisation des autres collaborateurs. Cette offre est pour large partie mise à la disposition de collaborateurs d’institutions ou hôpitaux tiers venus profiter de l’expertise spécifique offerte dans le cadre de séminaires proposés par la Fondation de Nant.

3. Dialogue avec les partenaires et le public
Le travail en réseau avec les partenaires et les proches est au cœur de l’approche du soin au sein de la Fondation de Nant. Ce dialogue sera renforcé, ainsi qu’avec la population en général, afin que l’institution soit mieux identifiée avec ses consultations ambulatoires spécialisées, la prise en soins en centre de jour ou en séjour hospitalier, cela pour tous les âges. Une première manifestation d’une plus large rencontre avec le public se fera à l’occasion des célébrations des 75 ans de la Fondation de Nant les 20 et 21 juin dont le programme sera annoncé aux médias tout prochainement.
POUR TOUT RENSEIGNEMENT
Christian Moeckli, Directeur général, 021 965 70 11, christian.moeckli@nant.ch

2017.03.30 REMISE DU PRIX DE NANT
LE TRAVAIL COMME SOURCE D’INTEGRATION POUR LES EMPLOYES SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES

Le PRIX DE NANT vise la promotion du soin psychique, de la santé mentale, du travail relationnel et des valeurs humanistes dans le domaine de la santé et du social. Il a été attribué hier soir à Monsieur Julien Boisadan, diplômé de la Haute Ecole Fribourgeoise de Travail Social, pour son mémoire intitulé « Le travail, base de l’intégration ? Sentiments d’intégration d’employés de restaurants sociaux souffrant de troubles psychiques ». Le débat a permis de réaffirmer l’emploi comme déterminant de santé psychique primordial.

Corsier-sur-Vevey, le 30 mars 2017 – Le Prix de Nant a été remis hier soir à Julien Boisadan, diplômé de la Haute Ecole Fribourgeoise de Travail Social, pour son mémoire intitulé « Le travail, base de l’intégration ? Sentiments d’intégration d’employés de restaurants sociaux souffrant de troubles psychiques ».

Il y met en relief les particularités de l’insertion sociale des personnes souffrant de troubles psychiques travaillant en entreprises sociales d’insertion. Les représentations sociales influent fortement sur leur sentiment d’intégration. L’intégration professionnelle est valorisée par le monde social dans son ensemble mais cette catégorie de travailleurs conçoit également sa position par le biais de ses propres représentations issues de parcours de vie particuliers.

Tirer des ressources du travail en entreprises sociales d’insertion
Les questions autour de l’insertion professionnelle et sociale ne se concentrent pas que sur des compétences concrètes et mesurables. Elles touchent à la globalité des individus concernés. Les répondants sont pris dans une dynamique mêlant les exigences professionnelles, les valeurs sociales autour du travail, la recherche de reconnaissance sociale, la gestion des troubles psychiques les poussant à un recentrage identitaire important et complexe.

Un débat engagé
Le débat, qui a réuni un parterre de professionnels de la réinsertion a illustré les parcours complexes d’employés d’entreprises de réinsertion et notamment la relation complexe qu’ils entretiennent avec la si mal nommée Assurance invalidité.

2017.02.12 NOUVELLES NOMINATIONS A LA DIRECTION DE LA FONDATION DE NANT

La Fondation de Nant se réjouit de compter deux nouveaux membres au sein de son Collège de Direction. Yves Mathey, Directeur administratif et financier succède à Thierry Ruchet. Lysander Jessenberger reprend pour sa part la communication suite au départ de Mme Marianne Cornaz.

Corsier-sur-Vevey, le 12 janvier 2017 – M. Yves Matthey, est nommé nouveau Directeur administratif & financier de la Fondation de Nant. Âgé de 49 ans, il a occupé le poste de Directeur administratif et financier de la Fondation Les Perce-Neige, aux Hauts-Geneveys dans le canton de Neuchâtel, forte de quelque 600 collaborateurs. Sa familiarité avec les règles de subventionnement et la défense des budgets d’une institution d’utilité publique sera précieuse.

Il a œuvré auparavant en qualité de Responsable administratif et financier chez Zenith International SA, au Locle et au CSEM (Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique), à Neuchâtel.

Il succédera à M. Thierry Ruchet qui quitte son poste après 15 ans d’activités au sein de la Fondation. Le Collège de Direction exprime ses vifs remerciements pour son engagement sans failles à l’égard de l’institution.

Lysander Jessenberger rejoint pour sa part la Fondation en qualité de Responsable de la communication pour développer les acquis, mais aussi pour évaluer les besoins actuels et futurs en matière de communication interne et externe. Il aura notamment pour mission de développer la communication envers le grand public et le réseau de partenaires.

Âgé de 38 ans, M. Jessenberger est au bénéfice de plus de 10 années d’expérience en communication et relations publiques, notamment dans le domaine de la santé, des sciences et de l’événementiel, ceci en agence de communication pendant 6 ans et en qualité de Directeur de la communication du Centre de Congrès et d’Expositions de Beaulieu à Lausanne.

Les activités de communication de la Fondation de Nant ont été initiées par Mme Marianne Cornaz lors de son arrivée en 2009. Le Collège de Direction la remercie pour son précieux apport et pour les liens développés au sein de l’institution et avec l’extérieur.

2016.05.09 UNE NOUVELLE DIRECTION
DES CONSULTATION AMBULATOIRES PSYCHIATRIQUES AU COEUR DE LA CITE
CREATION D'UNE UNITE HOSPITALIERE DE PEDOPSYCHIATRIE

La Fondation de Nant – Secteur psychiatrique de l’Est vaudois se tourne vers l’avenir après une année 2015 chahutée. Suite à l’audit du Service de la santé publique portant sur l’activité clinique du secteur adulte, l’institution a réagi rapidement aux demandes du canton. Les responsables médico-infirmiers ont réalisé un gros travail l’automne dernier afin de mettre en place les recommandations du rapport. La pratique de tenue des dossiers patients a été revue, avec pour objectif une meilleure coordination entre professionnels visant à une meilleure prise en charge des patients.

Direction de l’institution au complet.
Mme Alessandra Canuto, nouvelle Directrice médicale, est entrée en fonction le 1er mars 2016. Âgée de 51 ans, la Dre Canuto a effectué ses études de médecine en Italie avant de poursuivre toute sa carrière au sein des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Après avoir suivi une première spécialisation en Psychiatrie et Psychothérapie, elle est au bénéfice de la Formation approfondie en psychiatrie de l’âge avancé et de la Formation approfondie en psychiatrie de liaison et consultation.

Ces six dernières années, Mme Canuto a occupé le poste de médecin cheffe du Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise au sein des HUG où elle supervisait les urgences psychiatriques, toute l’activité de liaison à l’hôpital général, une unité hospitalière d’intervention de crise et une unité hospitalière de cas complexes. Elle a ainsi toutes les compétences pour promouvoir et coordonner l’organisation des soins psychiatriques et de santé mentale dans l’Est vaudois, encadrer, motiver les équipes et piloter le développement des projets institutionnels de soins, notamment dans la perspective du futur Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais, à Rennaz.

M. Christian Moeckli, Directeur général, dirige la Fondation depuis le 1er octobre 2015 suite au départ à la retraite de l’ancien directeur. Âgé de 50 ans, M. Christian Moeckli a conduit avec succès plusieurs institutions dans le domaine social et a notamment dirigé la Fondation Eben-Hézer Lausanne de 2003 à 2011.

Il a poursuivi sa carrière dans le secteur privé en créant Transition SA, Interim & Change Management, une société consacrée au management de transition, à l’accompagnement et l’organisation de processus participatifs.

A l’avenir, l’équipe de Direction formée de M. Christian Moeckli, Directeur général, Mme Alessandra Canuto, Directrice médicale, M. Raymond Panchaud, Directeur des soins et M. Thierry Ruchet, Directeur administratif & financier va intensifier ses liens avec les partenaires du réseau de santé régional et mettre en œuvre de nouveaux projets. Un Directeur des Ressources Humaines les rejoindra à l’automne.

Des unités ambulatoires au cœur de la cité
Conformément à sa mission de psychiatrie publique et à son plan d’actions 2015-2020, la Fondation de Nant redéploie son offre ambulatoire dans le but d’améliorer l’accessibilité à ses services pour la population de l’Est vaudois (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées) et d’optimiser les ressources par un regroupement des fonctions d’accueil et de secrétariat. Elle abandonnera ainsi les locaux qu’elle occupe à la rue du Lac 92, à Clarens pour se concentrer sur les sites de Vevey et Montreux.
Fondation de Nant – Les Moulins 11, Vevey

A Vevey, à proximité de la gare, la Fondation a eu l’opportunité de louer le bâtiment de l’ancienne Ecole-Club Migros, à la rue des Moulins 11, rebaptisé Fondation de Nant – Les Moulins. Les policliniques de pédopsychiatrie de Montreux et de Vevey y seront réunies. L’immeuble abritera également le Centre de psychogériatrie (consultations et hôpital de jour) ainsi que le Centre Mémoire de l’Est vaudois (aujourd’hui à la rue du Lac 92, à Clarens).

La policlinique pédopsychiatrique propose des évaluations cliniques, des bilans psychologiques et la prise en charge de patients âgés de 0-18 ans et de leurs familles.

Le Centre de psychogériatrie offre des consultations et assure les traitements ambulatoires des personnes âgées de plus de 65 ans, souffrant de troubles psychiques (troubles psychotiques, de la personnalité, de l’humeur, cognitifs…) vivant à domicile ou en institution dans la région de l’Est vaudois. Il propose également un programme d’activités thérapeutiques pour les personnes âgées en hôpital de jour.

Des travaux de rénovation du bâtiment sont en cours. Dès le 27 juin, les équipes multidisciplinaires y accueilleront les patients et leurs proches dans un espace rénové, à la fois chaleureux et fonctionnel, à même de garantir un accueil et une prise en soins de qualité.

Le public aura l’occasion de visiter le bâtiment lors d’une journée Portes Ouvertes agendée le samedi 9 octobre 2016, coïncidant avec la Journée de la Santé Mentale.

Montreux
Les consultations psychiatriques et psychothérapeutiques adultes du Centre de Psychiatrie Intégrée seront regroupées à l’av. des Alpes 66, à deux pas de la gare. Des interventions de crise permettant souvent d’éviter une hospitalisation en offrant un traitement adapté à la situation aiguë continueront d’y être proposés.

Nouvelle unité hospitalière pédopsychiatrique à Corsier
Sur le site de Corsier, une nouvelle Unité Hospitalière Psychiatrique de l’Enfant et de l’Adolescent (UHPEA) de 9 lits ouvrira ses portes en septembre 2016, avec le soutien du Service de la santé publique et en concertation avec l’Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais. Cette nouvelle unité accueillera des enfants et des adolescents dont la prise en charge nécessite un encadrement médico-soignant spécialisé. Il s’agit d’une solution transitoire en lien avec la réflexion sur une réorganisation de la filière pédopsychiatrique cantonale.

Nant 75 ans de psychiatrie dissidente

Cet ouvrage historique rédigé par Raymond Panchaud, Directeur des soins, revient sur la passionnante épopée d’une institution passée en 75 ans de celle des fondateurs souhaitant “soigner les malades nerveux et mentaux avec tous les moyens que Dieu a donné à l’humanité, à travers les hommes de science” à une institution avec un mandat de service public, opérant sur 10 sites avec près de 500 collaborateurs. 

Consulter le livre en ligne ici

T. +41 21 965 70 58
E. lysander.jessenberger [@] nant.ch
Route de Nant 1804 Corsier-sur-Vevey